Installation d’une CCD et d’un correcteur au foyer primaire d’un T400

En ce début d’année, plusieurs modifications importantes ont été apportées sur le T400 Valmeca : installation du CCD directement au foyer primaire et utilisation d’un correcteur réducteur astrooptik 0,73. L’idée d’adapter directement la caméra au niveau de l’araignée permet de s’affranchir du miroir secondaire et facilite les réglages optiques. L’installation d’un crayford JMI et d’un robofocus a nécéssité l’usinage de quelques pièces.

Voici la photo du montage avec le câblage pour le robofocus et une DB15 pour la gestion d’une tourelle porte-filtres :

L’obstruction reste mesurée, même avec la ST10. Elle passe de 25,5% à 31,75%. L’araignée semble bien supporter le poids de l’association CCD – Correcteur – Focuser. Il n’y a pas de contrainte de torsion notable.

Avec le correcteur réducteur 0,73 de 2 pouces d’Astrooptik (Philipp Keller), la focale du T400 tombe à 1060 et le rapport F/d à 2,7. La correction du champ est de 20 mm, ce qui est idéal pour une ST10 XME. Pour ce donner une idée du spot-diagramme, consultez le site d’Astrooptik.

L’utilisation du correcteur réducteur déplace le plan focal de 17.3 cm en intrafocal et engendre un vignettage avec la tourelle porte filtres Sbig pour les optiques ouvertes. Typiquement, le T400 étant ouvert à 3.53, le vignettage est le suivant avec la CFW8 :

Une solution à envisager est d’utiliser une tourelle en 2″.

Voici la première image du champ de NGC4254 avec le réducteur (120s sans flat) :

La collimation est à parfaire !!!

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *