Construction d’un observatoire avec coupole Sirius

Voici quelques images de la construction de mon observatoire avec une coupole de 2.30m du fabricant australien « Sirius Observatories ».

Après la délimitation des fondations, j’ai en premier lieu coulé un pied colonne de béton armé de 0.4m de diamètre, ancré à 0.8m de profondeur. Ensuite, pour couler la dalle, j’ai réalisé un coffrage circulaire et coulé 1.5m3 de béton désolidarisé du pied colonne. J’en profite d’ailleurs pour remercier mon voisin, Gérard, de sa précieuse aide ! La suite des opérations est assez simple, montage des murs et de la coupole en moins de 2 heures !

[nggallery id=2]

Après quelques mois d’utilisation, voici ce que je peux dire de cette installation :

Les avantages de la coupole Sirius Les inconvénients
- Une installation très rapide, et facile.
- Un bon rapport qualité/prix.
- Plaisir de laisser une installation en "poste fixe".
- Une excellente protection des lumières parasites et du vent.
- Nécessite une ventilation permanente, si non condensation importante.
- Une porte d'entrée assez fragile et pas très étanche ;-(
- Une ouverture du cimier assez petite.
- Une dimension limite pour un télescope supérieur à 300mm de diamètre.
- Une motorisation obligatoire en imagerie... pour éviter de bouger la coupole manuellement toutes les 10 minutes !

Depuis, je suis revenu à un observatoire à toit coulissant, moins visible dans le paysage et plus simple à gérer pour ce qui est de l’asservissement !

Share

Une réflexion au sujet de « Construction d’un observatoire avec coupole Sirius »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *